Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft affiche des résultats du quatrième trimestre de son année fiscale 2020 portée par Azure
La pandémie n'a pratiquement aucun effet négatif sur les performances financières de l'entreprise

Le , par Stéphane le calme

169PARTAGES

6  0 
Microsoft a publié mercredi les résultats du quatrième trimestre de son année fiscal, dépassant les attentes de Wall Street en termes de ventes et de bénéfices au cours des trois derniers mois dans un contexte de ralentissement économique causé par COVID-19. En fait, il semble que de nombreuses divisions de Microsoft bénéficient des effets de la pandémie, le confinement et le passage au travail à distance dans le monde entier poussant les gens vers les jeux, la vidéoconférence et d'autres passe-temps virtuels.

Dans les segments Productivity and Business Processes et Intelligent Cloud, l'utilisation et la demande du cloud ont augmenté à mesure que les clients continuaient à travailler et à apprendre de chez eux. Les achats de licences transactionnelles ont continué de ralentir, en particulier dans les petites et moyennes entreprises, et LinkedIn a été pénalisé par la faiblesse du marché de l'emploi et la réduction des dépenses publicitaires. Dans le segment More Personal Computing, Windows OEM, Surface et Gaming ont bénéficié d'une demande accrue pour prendre en charge les scénarios de travail, de jeu et d'apprentissage à domicile, tandis que l'activité de recherche a été affectée négativement par la réduction des dépenses publicitaires.

« Les cinq derniers mois ont clairement montré que l'intensité technologique était la clé de la résilience des entreprises. Les organisations qui construisent leur propre capacité numérique se rétabliront plus rapidement et sortiront de cette crise plus fortes », a déclaré Satya Nadella, PDG de Microsoft. « Nous sommes la seule entreprise à disposer d'une pile technologique intégrée et moderne - alimentée par le cloud et l'intelligence artificielle et soutenue par la sécurité et la conformité - pour aider chaque organisation à se transformer et à repenser la manière dont elle répond aux besoins des clients. »

« Notre cloud commercial a dépassé les 50 milliards de dollars de revenus annuels pour la première fois cette année. Et ce trimestre, nos réservations commerciales ont été meilleures que prévu, augmentant de 12 % d'une année sur l'autre », a déclaré Amy Hood, vice-présidente exécutive et directrice financière de Microsoft. « Alors que nous stimulons la croissance dans toute l'entreprise, nous restons déterminés à investir dans des opportunités stratégiques à long terme. »

La société affirme avoir réalisé un chiffre d'affaires de 38,0 milliards de dollars au cours du dernier trimestre, en hausse de 13 % par rapport à ce qu'elle a réalisé il y a un an. Sur ce montant, 11,2 milliards de dollars représentaient des bénéfices, un bond de 5 % par rapport à la même période il y a un an. Le principal avantage à retenir : l’activité de Microsoft est en plein essor, en grande partie grâce à ses gains continus dans le secteur du cloud computing, mais aussi sur les revenus générés par ses produits Surface et Xbox.

Le secteur Intelligent Cloud de la société a contribué pour 13,4 milliards de dollars pour le trimestre, une augmentation de 17 % par rapport à l’année dernière. La plupart des gains sont dus à la plateforme Azure de Microsoft, qui a connu une augmentation de près de 50 %.

En ce qui concerne Surface et Xbox, il est clair que, bien qu’ils ne soient pas aussi générateurs d’argent qu’Azure ou les divisions Office et Windows de l’entreprise, ils continuent de croître considérablement. Microsoft affirme que les revenus de Surface ont augmenté de près de 30 % au cours des trois derniers mois par rapport à la même période il y a un an, tandis que les « revenus de contenu et de services » de Xbox, en d'autres termes les ventes de jeux et les abonnements à Xbox Live et à d'autres contenus numériques, ont augmenté de 65 %. Les générateurs de revenus silencieux, mais stables de Microsoft, notamment Windows OEM (en hausse de 7 %), Office Commercial (en hausse de 5 %), Office Consumer (en hausse de 6 %) et LinkedIn (en hausse de 10%), contribuent également ce trimestre.


Le trimestre de Microsoft en chiffres

Voici les principaux éléments sur lesquels Microsoft a communiqué :
  • Le chiffre d'affaires du segment Productivity and Business Processes s'est élevé à 11,8 milliards de dollars et a augmenté de 6 % (+ 8 % à taux de change constant), avec les faits marquants suivants:
    • Le chiffre d'affaires des produits Office Commercial et des services cloud a augmenté de 5 % (+ 7 % à taux de change constant) grâce à une croissance du chiffre d'affaires d'Office 365 Commercial de 19 % (+ 22 % à taux de change constant)
    • Le chiffre d'affaires des produits Office Consumer et des services cloud a augmenté de 6 % (+ 7% à taux de change constant) et le nombre d'abonnés Office 365 Consumer a augmenté et est passé à 42,7 millions
    • Les revenus de LinkedIn ont augmenté de 10 % (+ 11 % à taux de change constant)
    • Le chiffre d'affaires des produits Dynamics et des services cloud a augmenté de 13 % (+ 15 % à taux de change constant) grâce à la croissance du chiffre d'affaires de Dynamics 365 de 38 % (+ 40 % à taux de change constant)
  • Le chiffre d'affaires d'Intelligent Cloud s'est élevé à 13,4 milliards de dollars et a augmenté de 17 % (en hausse de 19 % à taux de change constant), avec les faits marquants suivants :
    • Le chiffre d'affaires des produits serveurs et des services cloud a augmenté de 19 % (+ 21 % à taux de change constant) grâce à la croissance du chiffre d'affaires d'Azure de 47 % (+ 50 % à taux de change constant)
    • Le chiffre d'affaires des services aux entreprises est resté relativement inchangé (+ 2 % à taux de change constant)
  • Le chiffre d'affaires de More Personal Computing s'est élevé à 12,9 milliards de dollars et a augmenté de 14 % (en hausse de 16 % à taux de change constant), avec les faits marquants suivants:
    • Les revenus OEM Windows ont augmenté de 7 %
    • Le chiffre d'affaires des produits Windows Commercial et des services cloud a augmenté de 9 % (+ 11 % à taux de change constant)
    • Les revenus des contenus et services Xbox ont augmenté de 65 % (+ 68 % à taux de change constant)
    • Le chiffre d'affaires Surface a augmenté de 28 % (+ 30 % à taux de change constant)
    • Les revenus publicitaires sur Search hors coûts d'acquisition de trafic ont diminué de 18 % (en baisse de 17 % à taux de change constant)
  • Les charges d'exploitation se sont élevées à 12,3 milliards de dollars et ont augmenté de 13 %, y compris la charge de 450 millions de dollars pour la fermeture des emplacements physiques du Microsoft Store.
  • Microsoft a retourné 8,9 milliards de dollars aux actionnaires sous forme de rachats d'actions et de dividendes au quatrième trimestre de l'exercice 2020, soit une augmentation de 16 % par rapport au quatrième trimestre de l'exercice 2019.

Microsoft a annoncé les résultats suivants pour l'exercice clos le 30 juin 2020, par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent:
  • Les revenus ont atteint 143,0 milliards de dollars et ont augmenté de 14 %
  • Le bénéfice d'exploitation s'est élevé à 53,0 milliards de dollars et a augmenté de 23 %
  • Le bénéfice net était de 44,3 milliards de dollars et a augmenté de 13 % GAAP et de 20 % non-GAAP
  • Le bénéfice dilué par action était de 5,76 USD et a augmenté de 14 % GAAP et 21 % non GAAP

Grâce au fait que la société n'a relativement pas subi les affres de la pandémie, l'action de Microsoft a grimpé en flèche et a été portéz à 211,75 $ par action a la clôture de la bourse mercredi, juste en dessous de son sommet historique de 216,38 $. La société est désormais la deuxième plus précieuse au monde, avec une capitalisation boursière de plus de 1,6 billion de dollars, battant de peu Amazon et juste légèrement en dessous d'Apple.

Source : Microsoft

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Citrax
Membre averti https://www.developpez.com
Le 21/10/2020 à 18:03
La surprise est......................inexistante 😅🤦*♂️💩
0  0