Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft va complètement faire migrer Minecraft d'Amazon Web Services vers son propre service cloud Azure
D'ici la fin de l'année

Le , par Stéphane le calme

70PARTAGES

8  0 
Minecraft est un jeu vidéo de type « bac à sable » (construction complètement libre) développé par la société Mojang Studios. Il s'agit d'un univers composé de voxels et généré aléatoirement, qui intègre un système d'artisanat axé sur l'exploitation puis la transformation de ressources naturelles (minéralogiques, fossiles, animales et végétales). La simplicité extérieure du jeu cache un environnement d’une richesse et d’une complexité considérables, avec de nombreuses propriétés émergentes intéressantes.

Le jeu fonctionne en mode solo et multijoueur. Dans ce dernier mode, vous pouvez héberger et exécuter votre propre serveur pour vous et vos amis, ou vous pouvez utiliser un hôte multijoueur commercial ou disponible gratuitement. L'exécution de votre propre serveur entraîne tous les problèmes habituels : maintenance, mise à l'échelle, sécurité et mise à niveau. Vous pouvez éviter ces problèmes en utilisant un service d'hébergement multijoueur. Les hôtes suppriment la charge administrative et permettent à plus de fans de profiter et de jouer à des jeux multijoueurs.

En janvier 2014, Amazon annonçait que Mojang avait décidé d'héberger Minecraft Realms sur AWS. Minecraft Realms est un service d'hébergement multijoueur de Mojang qui a été conçu pour aider les personnes qui ne souhaitent pas gérer tous les aspects techniques de l'hébergement. Chaque royaume peut accueillir jusqu'à 20 amis, dont 10 peuvent jouer à tout moment. Notons que, quelques mois plus tard (le 15 septembre 2014), Microsoft a racheté Mojang pour environ 2,5 milliards de dollars (soit un peu moins de 2 milliards d'euros).


Une page qui se tourne

Six ans plus tard, Microsoft a décidé de se séparer d'AWS et de compter sur son propre service. Ce changement représente un moyen évident pour Microsoft de réduire les paiements à l'un de ses concurrents les plus coriaces et de promouvoir son propre produit. Amazon Web Services domine le marché de l'infrastructure de cloud public pour exécuter des logiciels à distance via de vastes centres de données et Microsoft s'efforce de grignoter des parts avec son propre service cloud Azure.

Toutefois, même si Amazon est le leader du marché en termes de revenus, Microsoft reste le plus sollicité concernant le cloud public auprès des grandes entreprises, d'après une enquête de Goldman Sachs. « Les répondants s'attendent à ce que les meilleurs fournisseurs d'aujourd'hui continuent de dominer le classement en trois ans. Microsoft reste le leader incontesté, avec 22 % des voix aujourd'hui et dans trois ans respectivement », ont écrit les analystes.

Les résultats conduisent les analystes à conclure qu'environ 23 % des charges de travail informatiques sont désormais sur des clouds publics, contre 19 % en juin, et ils s'attendent à ce que le pourcentage atteigne 43 % en trois ans. Cela laisse beaucoup de place à la croissance pour d'autres concurrents, comme Google, par exemple. Ce dernier est arrivé en troisième position pour les fournisseurs d'infrastructure cloud que les répondants s'attendent à utiliser dans trois ans.

Azure se développe plus rapidement que de nombreux autres segments de Microsoft, ce qui permet à la structure de moins s'appuyer sur ses propriétés de longue date comme Windows et Office. Une tendance qui s'observe généralement dans ses résultats trimestriels qui sont souvent poussés par les bons chiffres de sa division cloud. En janvier par exemple, Microsoft a déclaré qu'Azure a connu une croissance de 62 % au cours du deuxième trimestre fiscal qui s'est terminé le 31 décembre 2019, contre 76 % l'année précédente, mais 59 % au cours du premier trimestre fiscal 2020. La directrice financière de Microsoft, Amy Hood, a déclaré que l'augmentation de la consommation des services Azure, qui comprennent des offres telles que la puissance de calcul pour exécuter des applications et des services de stockage de données, a été le moteur de la croissance des revenus.

Le fait de faire migrer davantage de ses propres logiciels vers Azure peut aider Microsoft à faire valoir auprès de ses clients que l'entreprise ne cherche nulle part ailleurs les ressources informatiques, de stockage et de mise en réseau pour fournir ses services en ligne.

La plupart des propriétés grand public et commerciales de Microsoft, y compris l'application de communication Teams, s'appuient déjà sur Azure. L'année dernière, deux ans et demi après avoir conclu l'acquisition du réseau social d'entreprise LinkedIn, Microsoft a annoncé qu'il migrerait LinkedIn de ses propres centres de données dédiés vers Azure.

Une décision stratégique

Minecraft est depuis devenu l'un des jeux les plus vendus au monde, avec plus de 200 millions d'exemplaires vendus en mai, et 126 millions de personnes qui y jouent chaque mois. « Mojang Studios a utilisé AWS dans le passé, mais nous avons migré tous les services cloud vers Azure au cours des dernières années », a déclaré un porte-parole de Microsoft.

Il n'aurait pas été juste de faire sortir Mojang d'AWS immédiatement après l'acquisition, a suggéré Matt Booty, responsable Xbox studios chez Microsoft, dans une récente interview. « Il serait facile pour une grande organisation d’intervenir et de dire : "Hé, nous allons vous montrer comment ça marche. Nous allons vous faire abandonner e code Java. Nous allons nous tourner vers C. Nous allons vous faire quitter Amazon Web Services et passer à Azure" », a avancé Booty. « Mais il est important de réaliser que les conditions qui ont créé Minecraft, comment il est né, sont susceptibles d'être des choses difficiles à recréer dans une structure plus corporative ».

Mais l'heure a sonné pour la fin de la dépendance à un rival. « Nous passerons entièrement à Azure d'ici la fin de l'année », a noté le porte-parole de Microsoft.

Sources : Microsoft, Amazon, entretien avec Matt Booty

Et vous ?

Que pensez-vous de Minecraft ? Y avez-vous déjà joué ?
Que pensez-vous de cette décision ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 21/07/2020 à 10:25
Je n'ai jamais joué à Minecraft, mais c'est une bonne pratique business de ne pas laisser à la concurrence ce qu'on sait faire en interne. Rien de révolutionnaire là-dedans.

Je suis un peu surpris des difficultés techniques rencontrées qui ont reculé cette échéance - mais en même temps, je ne suis pas au courant de tout - il y a probablement pas mal de non-dits à ce sujet, l'explication est très vague.
4  0 
Avatar de solstyce39
Membre actif https://www.developpez.com
Le 21/07/2020 à 11:23
je n'ai pas plus d'informations quant aux difficultés techniques, mais par contre ce que je sais, c'est qu'amazone est très fort pour proposer des services aussi efficaces que difficile à quitter ...
Donc je ne suis pas si étonné que ça de la difficulté à renoncer à un service AWS
2  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 21/07/2020 à 14:25
AWS et Azure c'est pas du tout la même API donc il faut recoder toute la partie Cloud, puis la tester, etc.
Sinon pour éviter ça il faut utiliser un conteneur.
1  0