Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les entreprises n'arrivent pas à maximiser leur investissement Office 365 :
Une enquête montre qu'elles n'utilisent qu'une partie des fonctionnalités proposées

Le , par Stéphane le calme

45PARTAGES

14  0 
Les activités cloud de Microsoft se portent bien. Lorsque l'entreprise a présenté les résultats financiers du troisième trimestre de son année fiscale 2019, elle a noté une croissance dans les revenus générés par Azure de 73 %. Dans le même temps, le nombre d'abonnés grand public à Office 365 a lui également augmenté de 12 %, pour atteindre 34,2 millions.

Malgré une adoption qui se répand progressivement, les utilisateurs de Microsoft 365 ne se servent que d'une poignée des fonctionnalités disponibles. C'est en tout cas ce qu'a conclu un sondage mené auprès de 200 décideurs informatiques des secteurs privé et public au Royaume-Uni par la société de services informatiques SoftwareONE.


Alors que 88% des décideurs informatiques interrogés déclarent avoir « entièrement déployé » Microsoft 365 dans leur entreprise, la plupart n’ont pas encore adopté la suite logicielle dans toute son étendue, en particulier en ce qui concerne les fonctionnalités de sécurité intégrées.

L'application la plus utilisée était celle du courrier électronique via Outlook / Exchange (59 %), suivie de Microsoft Teams (41 %) et de Skype Entreprise (23%). C'est une énorme opportunité manquée lorsqu'il s'agit de maximiser l'investissement ; sachant qu'Office 365 compte 155 millions d'utilisateurs actifs, de nombreuses autres entreprises pourraient en tirer avantage.

« L'adoption de toute nouvelle technologie implique des changements considérables et peut constituer un défi, même pour les entreprises les plus innovantes. Le fait que le courrier électronique reste l'application la plus populaire montre qu'il y a une opportunité manquée lorsqu'il s'agit de maximiser l'investissement réalisé », a déclaré Andy Dunbar, responsable des services technologiques SoftwareONE. « Les entreprises doivent "aller sous le capot" des plateformes technologiques et explorer les moyens de simplifier la vie des employés, car, en fin de compte, elles paient pour l’ensemble des fonctionnalités, qu’elles soient ou non utilisées ».


En ce qui concerne les défis auxquels les entreprises sont confrontées pour inciter leurs employés à utiliser toutes les fonctions ou applications disponibles dans Microsoft 365, près de la moitié des répondants (47 %) ont cité le fait que les employés ne savent pas exactement à quelles « applications » ils ont accès et quels sont les avantages apportés par ces applications. Cela a été suivi d'une résistance au changement au sein de l'organisation (34 %) et d'un manque de temps pour fournir une habilitation (29 %).Étant donné le rythme actuel du monde des affaires et le rythme auquel la technologie se développe, les organisations doivent s’attaquer à ce problème.

« Les entreprises doivent surveiller en permanence la manière dont les employés utilisent les logiciels pour pouvoir identifier les applications négligées et fournir l’activation appropriée, en se concentrant sur les scénarios d’utilisation, et pas seulement sur les guides montrant "Comment faire" », a déclaré Dunbar. « Microsoft 365 offre un certain nombre de fonctionnalités destinées à faciliter la collaboration et à augmenter la productivité, ainsi que des fonctions de reporting et d'analyse prêtes à l'emploi, qui, selon la recherche, sont sous-utilisées par de nombreuses personnes. De telles applications pourraient transformer la façon dont les employés travaillent au quotidien - en utilisant par exemple Teams de Microsoft pour réduire le temps passé à gérer les e-mails, entre autres. L’adoption réussie de toute nouvelle technologie nécessite un changement de comportement et la recherche fondamentale de méthodes de travail différentes ou nouvelles. Toutefois, si les employés ne connaissent pas ces outils, les entreprises ne profitent pas des avantages de productivité et de collaboration disponibles ».

Des fonctionnalités de sécurité survolées

L'étude a également révélé que de nombreuses organisations survolaient ou ignoraient les fonctionnalités de sécurité intégrées de Microsoft 365 (notamment Office 365, Windows 10 et Enterprise Mobility + Security). Comme la plupart des entreprises achètent encore des sécurités tierces supplémentaires, elles paient essentiellement le double pour le même résultat.

Selon le rapport :
  • 44 % des répondants n’utilisent pas Intune (gestion des appareils et des applications) ;
  • 37 % n'utilisent pas Azure Advanced Threat Protection (identifie, détecte et enquête sur les menaces avancées) ;
  • 36 % n'utilisent pas Azure Information Protection (protection des documents).

« Compte tenu de la croissance du travail à distance et flexible et de l'utilisation généralisée des périphériques mobiles, les entreprises doivent explorer davantage ces fonctionnalités de sécurité afin de réduire les risques tout en augmentant le retour sur investissement », a déclaré Dunbar. « La plupart des entreprises utilisent des fournisseurs de sécurité tiers traditionnels depuis de nombreuses années et ignorent les capacités de sécurité consolidées de plateformes telles que Microsoft 365 ».

« Dans la pratique, cela signifie que les entreprises qui utilisent des solutions tierces paient essentiellement deux fois pour le même résultat. Cependant, à mesure qu'elles deviennent convaincues que les fonctionnalités intégrées sont suffisamment robustes pour être utilisées, nous nous attendons à une adoption croissante, les utilisateurs réalisant que les fonctionnalités de sécurité intégrées constituent une option solide et rentable ».

Source : SoftwareOne

Et vous ?

Disposez-vous d'un abonnement sur un service cloud en entreprise ou pour votre compte personnel ? Lequel ?
Avant de procéder à l'achat d'un abonnement, quels sont les critères qui peuvent vous convaincre ?
Votre entreprise utilise-t-elle toutes les fonctionnalités proposées par le service cloud ?
Quelles pourraient, selon vous, être les raisons qui peuvent expliquer pourquoi elle ne le fait pas ?
Des remarques propres au cloud ou pouvant s'appliquer également aux applications exécutées en local ?

Voir aussi :

Microsoft annonce la disponibilité générale de Windows Virtual Desktop, sa solution de virtualisation qui apporte une expérience multisession Windows 10 ainsi qu'un accès à Office 365
Microsoft Office 365 reste l'application la plus populaire en entreprise et bat Google G Suite, d'après un rapport
Laissez tomber Office 2019 et optez plutôt pour Office 365 et ses fonctionnalités basées sur l'IA, le nouveau slogan publicitaire de Microsoft
Google augmentera de 20 % le prix des éditions G Suite Basic et G Suite Business qui seront désormais plus chères que leur équivalent sur Office 365

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de cecedu26
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 07/11/2019 à 14:07
Rien n'a changé entre les versions destktop et les versions cloud. On payait deja des licences entreprises en utilisant moins de 10% des fonctionnalités des word, excel etc. Y a pas de raisons qu'on se serve de plus de fonctionnalités quand c'est en SAAS (au contraire, l'interface tant plus depouillée)
6  0 
Avatar de defZero
Membre averti https://www.developpez.com
Le 07/11/2019 à 23:57
@cecedu26, +1.

Quelque chose me fascine dans la HighTech contemporaine (), c'est qu'on nous répètes constamment qu'au rythme auquel va la technologie on ne peut pas suivre.
Mais à la base la technologie est censée être un outil, répondant à un besoin et accessoirement à nous simplifier la vie.
Les gens du marketing son balaise, car ils ont complétement renversé cette logique.
Maintenant c'est parce qu'une fonctionnalité existe qu'il faut former/certifier tout le monde, quitte à ce que le besoin n'existe pas/pas encore.
En effet, avec cette façon de pensé, leur raisonnement ce tient.
6  0 
Avatar de Zéolith
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 15/11/2019 à 21:17
Pour le peu que je connais d'Office 365, Sharepoint en l’occurrence, je peux vous dire que c'est un beau merdier.
A vouloir mettre à notre disposition des outils "intelligents" en "cloud", on nous place entre les mains des trucs incontrôlables, en porte-à-faux avec les outils locaux du PC, au comportement hors des standards windows lentement assimilés, fragiles, pas ergonomiques du tout.

Ça va bien pour afficher 30 cellules excel en statique. Dès qu'on dépasse 20 colonnes avec 3 utilisateurs en concurrence, ça vire au chaos.

Mais ce n'est pas grave ... on participe à l'agitation brownienne générale. Ça occupe.
3  0